• Accueil
  • >
  • ACTUALITES
  • >
  • Plénière du Processus de Kimberly 2017 : les appels aux reformes se multiplient

Plénière du Processus de Kimberly 2017 : les appels aux reformes se multiplient

  • PAR admin
  • 18 décembre 2017
  • 0

La rencontre plénière sur le processus de Kimberly (PK) a été ouverte ce dimanche par Le président du Processus de Kimberley Robert Owen-Jones à Brisbane en Australie et se poursuivra jusqu’au jeudi 14 décembre 2017. Le PK consiste à sécuriser le processus d’exploitation et de commercialisation du diamant et éviter d’y introduire les diamants de conflits.

La rencontre plénière du processus de Kimberly se tient chaque année dans un pays qui assure la présidence. Tous les membres du processus participent ainsi que les acteurs de la société civile et les exploitants du diamant. Apres l’ouverture de la rencontre, ce sont les ministres australiens du tourisme et celui des affaires étrangères qui ont pris tour à tour la parole pour souhaiter la bienvenue à l’ensemble des délégations. Ils ont souhaité que cette rencontre soit celle qui engage des reformes afin de faire face aux défis des réalités du secteur de l’exploitation artisanal du diamant dans le monde et repondre aux besoins des consommateurs.

Après l’ouverture de la plénière, plusieurs représentants de pays et organisations dont entre autres (le Brésil, l’Union Européenne, la Chine, l’Australie, le Canada, les Etats-Unis, l’Angola, l’Afrique du Sud) ont pris la parole pour appeler à la réforme de la structure du processus Kimberley pour faire face aux défis nouveaux liés à l’exploitation du diamant en mettant au centre l’impact de l’exploitation vis-à-vis des communautés.

Mamadou Lamarana Diallo, depuis Brisbane (Australie)

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
PRÉCÉDENT «
SUIVANT »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS PARTENAIRES