Boffa : AMINES à la rencontre des femmes entrepreneures

  • PAR Mamadou Aliou BM Diallo
  • 22 novembre 2020
  • 0

Une équipe de l’ONG Action Mines Guinée (AMINES) accompagnée d’un consultant, a entamé depuis lundi 16 novembre 2020, une étude diagnostique « sur la situation des entreprises et groupements d’intérêt économiques (GIE) de femmes de la zone de Boffa et Kindia ». Ce projet qui vise le renforcement du pouvoir économique des femmes des zones minières cibles est financé par l’Ambassade du Canada.

La mission est conduite par Ibrahima Sory Kourouma, suivi de Amadou Tidiane Barry, Consultant et de Mamadou Aliou Diallo, vidéaste, assisté de Mohamed Simbé Diaby.

Dans les localités cibles, la mission consiste à sillonner et recenser les entreprises et GIE de femmes, échanger avec leurs responsables sur les problèmes liés à leur épanouissement.

Le mardi 17 novembre, à la Commune urbaine de Boffa, la première étape de la mission a consisté à avoir un tête-à-tête avec les services techniques décentralisés (directeur des microréalisations de la préfecture, le chargé de la protection femme et enfance du service action sociale, le président du comité d’appui à la gestion du Fodel (CAGF) , la représentante des femmes au sein de ce comité et le responsable de l’incubateur wali Yétèbè basé dans la préfecture) avant de s’entretenir avec les responsables des dix (10) entreprises et GIE de femmes identifiées.

Les trois jours suivants, l’équipe s’est rendue dans les trois autres communes rurales cibles du projet (Tougnifily, Douprou et Tamita) où cinq groupements sont admis pour chacune, et pour le même objectif.

Tout au long de l’étape de Boffa, les cibles ont exprimé leurs préoccupations en termes de manque de financement, de matériels de travail, d‘intrants, de manque de formation, d’informations et de sensibilisation par rapport aux opportunités auxquelles elles pourraient bénéficier dans le cadre de l’exploitation minière en particulier l’aspect contenu local.

Elles ont émis le souhait d’être accompagnée en termes de renforcement de capacités, de financement et d’intrants pour accroitre leur activité économique.

L’étape suivante de la mission consiste à se rendre à Kindia pour le même objectif.

By Mamadou Aliou Diallo

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
PRÉCÉDENT «
SUIVANT »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS PARTENAIRES