Catégorie : BOKE

Boké : Après les manifestations, à l’attente des solutions!

  • PAR admin
  • 27 décembre 2017
  • 0
Quelques semaines après les manifestations violentes qui ont secouées la préfecture de Boké, les réclamations des populations demeurent encore une situation préoccupante. Les multiples promesses des autorités pour faire face aux réclamations d’eau potable, d’électricité et des emplois restent sans effet pour le moment. La ville de Boké avec 289 mille habitants, selon le dernier […]

Interview : « Nos actes ne doivent pas être à la base de la déchirure du tissu social ou la destruction du peu d’édifices que nous disposons ».

  • PAR admin
  • 27 décembre 2017
  • 0
Monsieur Jean Beavogui, secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Boké donne son point de vue sur les préoccupations de la population de Boké. Dans cet entretien, il fait un état des lieux de la mise en œuvre des points de revendication, la solution pour électrifier la zone, de l’implication des autorités locales dans la […]

Kolaboui : après les casses, le temps de la reconstruction des édifices

  • PAR admin
  • 27 décembre 2017
  • 0
Après les violentes manifestations dans la sous-préfecture de Kolaboui, les jeunes de la localité sont en train de reconstruire les édifices publics vandalisés. Sur une initiative locale, les jeunes reconstruisent les bâtiments incendiés au mois de septembre 2017. Comme dans les autres localités de la préfecture de Boké, la sous-préfecture de Kolaboui a été touchée […]

Kamsar : après les émeutes, un calme précaire

  • PAR admin
  • 18 décembre 2017
  • 0
Comme les autres localités de la préfecture de Boké, la ville de Kamsar a été touchée par des manifestations sanglantes faisant des morts et blessés par balles ainsi que des dégâts matériels immenses. Pendant cette crise, nombreux sont leaders d’opinions qui ont joués des rôles très importants notamment les organisations de la société civile ou […]

Entre GAC, BECOP et le contrôleur préfectoral du travail, qui trompe les flags-mens ?

  • PAR admin
  • 18 décembre 2017
  • 0
Le contrat de 40 éclaireurs communément appelés Flag-mens (indicateurs de passage aux conducteurs de camions, Ndlr) de Sangaredi, Boké, Kolaboui et Kamsar viennent d’être suspendu par BECOP, une sous-traitante de GAC sans explication. Les désormais anciens travailleurs (Flag-mans) de la société Guinea Alumina Corporation (GAC) passés sous la tutelle du bureau d’études, de conseils d’orientation […]

NOS PARTENAIRES